T R O I S I E M E    C O M M U N I Q U E

 

le 9 juin 2010

Cher(e)s ami(e)s signataires,

Depuis quelques jours, il n'est question dans la presse que de la "guerre des Juifs".

Un premier point est notable : "Raison Garder" commence sa percée dans l'opinion publique. Cependant, nous ne pouvons souscrire à cette interprétation. Les médias oscillent entre l’occultation d’une partie de la réalité ou sa caricature.

Notre appel n'avait qu'un seul objectif, à présent atteint au delà de toute prévision, compte tenu du matraquage publicitaire entourant la pétition bruxelloise: démontrer que les positions soutenues par JCall n'étaient pas les seules et qu'elles n'emportaient pas l'adhésion de la majorité d'entre vous, loin s'en faut.

Cette démonstration est faite. Les presque 11 000 signatures soutenant "Raison Garder" ne se réduisent pas à une saute d'humeur. Elles correspondent à une vison lucide de la situation au Moyen Orient et de la façon dont il faut affronter les épreuves à venir.

Notre objectif ne consiste donc pas à entretenir telle ou telle polémique avec quiconque ou avec les initiateurs de J Call qui n'ont au départ consulté qu'eux mêmes et dont beaucoup d'entre eux semblent ne plus se retrouver dans ses affirmations.

Notre objectif est de nous adresser à tous nos concitoyens en France, en Europe, ailleurs encore, pour leur faire comprendre que les combats menés par l'Etat d'Israël ou en son nom ne sont pas à son seul usage mais qu'ils concernent au plus haut point la préservation du modèle démocratique et du régime des libertés publiques dans tous ces pays.

Il est aussi d’affirmer une autre vision des questions relatives à Israël.

De ce point de vue, et entre autres événements marquants de ces derniers jours, l’affaire de “la flottille”, la constitution de la nouvelle triplice Turquie - Syrie - Iran bouleversent les données stratégiques et les possibilités d'une coexistence véritable au Moyen Orient. Ces événements font plus qu’ébranler les présupposés de "l’Appel à la Raison".

Des défis vitaux obèrent l’horizon, auquel il faut faut désormais se confronter

Les premières promesses de don commencent à arriver. Noubliez pas de les confirmer et de les encourager. La pétition est toujours ouverte.

Pour faire le point sur notre mouvement et penser à son avenir, nous vous donnons rendez-vous

le Lundi 28 juin à 20 h 30
dans les locaux de FIAP Jean Monnet
30 rue Cabanis
75014 Paris


Vu le nombre limité de places il est prudent de réserver par e-mail à l'adresse

raisongarder@dialexis.org


Nous avons besoin de votre présence active.




CONTROVERSES © 2006 - 2009